UFR de Physique

Propositions de stages en laboratoire -- M2

Les offres sont actualisées en mai. Par exemple, les offres de stages pour l'année universitaire 2015-2016 seront mises en place en mai 2015, les offres de stages pour l'année universitaire 2016-2017 seront mises en place pour en mai 2016, etc.

Identification de composés oxygénés à la surface de particules de suie par spectrométrie de masse après désorption et ionisation laser (L2MS)

  • Option Lumière-Matière, Générique du parcours Lumière-Matière
  • Laboratoire: Laboratoire de Physique des Lasers, Atomes et Molécules (PhLAM)
  • Responsable du stage: CARPENTIER Yvain (yvain.carpentier@univ-lille1.fr, 03.20.33.64.64)
  • Co-responsable(s): Cristian FOCSA, Eric THERSSEN
  • Mots clés: biocarburant de deuxième génération, spectrométrie de masse, ionisation laser
  • Fiche complète en PDF : Fiche complète en PDF

L’utilisation de biocarburants de substitution au gazole, à l’essence ou au kérosène est un enjeu stratégique actuel majeur qui doit permettre de minimiser l’émission de polluants à effet de serre liée au transport. Des études récentes ont montré que les biocarburants oxygénés produisent des quantités de suies plus faibles que les carburants pétroliers conventionnels. Cependant, leur utilisation est susceptible de modifier les propriétés physico-chimiques des particules de suie émises et influer ainsi sur leur toxicité pour l’homme ou leur nocivité pour l’environnement. Pour ces raisons, il est essentiel de disposer de techniques expérimentales permettant l’analyse des espèces chimiques présentes à l’état de trace à la surface de ces particules. Dans le cadre d’une collaboration établie entre les laboratoires PhLAM et PC2A, les particules produites dans une flamme alimentée par différents biocarburants oxygénés de deuxième génération seront prélevées, transférées sans contact avec l’atmosphère sur un substrat et analysées grâce à un dispositif de spectrométrie de masse couplé à des étapes de désorption et d’ionisation laser (L2MS). Une ionisation résonnante à deux photons deux couleurs (R2C2PI) dans l’UV sera mise en place lors du stage pour réussir à détecter sélectivement et avec une très grande sensibilité des espèces oxygénées ou nitrées cibles. Des tests seront effectués dans un premier temps sur de la suie synthétique composée de black carbon sur lequel est déposé un mélange de molécules en concentrations surfaciques bien déterminées. La composition chimique de surface des particules de suie pour les différents biocarburants testés sera comparée à celle obtenue pour des carburants conventionnels. L’application du nouveau schéma d’ionisation sera également étendue à l’analyse d’échantillons collectés à l’échappement de moteurs dans le cadre du projet européen PEMs4Nano ou d’échantillons de terrain.