UFR de Physique

Propositions de stages en laboratoire -- M2

Les offres sont actualisées en mai. Par exemple, les offres de stages pour l'année universitaire 2015-2016 seront mises en place en mai 2015, les offres de stages pour l'année universitaire 2016-2017 seront mises en place pour en mai 2016, etc.

Analyse du contenu modal et de l'amplification dans les fibres à moment orbital angulaire (OAM)

  • Option Lumière-Matière, Générique du parcours Lumière-Matière
  • Laboratoire: Laboratoire de Physique des Lasers, Atomes et Molécules (PhLAM)
  • Responsable du stage: ANDRESEN Esben (esben.andresen@univ-lille.fr, 03.62.53.15.41)
  • Co-responsable(s): BIGOT Laurent
  • Mots clés: fibres optiques, fibres légèrement multimodes, moment orbital angulaire
  • Fiche complète en PDF : Fiche complète en PDF

Pour la première fois depuis une cinquantaine d'années, nous assistons à une remise en question du support largement utilisé pour les réseaux fibrés mondiaux, à savoir la fibre optique monomode. L'enjeu global est d'identifier les nouveaux types de fibres optiques et composants associés pour les réseaux optiques des 50 prochaines années. La nécessaire augmentation de la capacité des réseaux est dictée par la montée incessante des services et du nombre d'utilisateurs d'Internet. Les fibres monomodes constituant les réseaux actuels supportent seulement le mode transverse fondamental pour transmettre les données et elles se heurtent aujourd’hui à une limite physique fixant leur maximum de capacité : des améliorations techniques incrémentales ne suffisent donc plus pour augmenter encore leur capacité. Une des idées de rupture pour augmenter la capacité des réseaux fibrés est d'utiliser comme support une fibre légèrement multimode qui guide plusieurs modes transverses. De nombreuses études ont été menées dans ce sens depuis 2010, majoritairement sur des fibres supportant les modes LP (Linéairement Polarisés) et plus récemment sur des fibres à modes OAM (Orbital Angular Momentum), i.e. des modes à phase hélicoïdale et à polarisation circulaire. La transition vers l’utilisation de fibres légèrement multimodes pose de nombreux défis qui intéressent l'équipe « Photonique » du PhLAM. Il s’agit plus particulièrement de (i) l'injection efficace dans les différents modes, (ii) la minimisation du couplage entre modes et (iii) le design d'amplificateurs optique légèrement multimodes. L'équipe est organisée autour du plateforme « FiberTech Lille » qui est équipée d'outils avancés pour concevoir, fabriquer, caractériser et mettre en œuvre des fibres optiques de spécialité. Le stage proposé portera sur l’étude de fibres OAM fabriquées en interne, principalement à travers une analyse expérimentale utilisant un modulateur spatial de lumière (SLM). Parallèlement, les propriétés amplificatrices de fibres OAM dopées seront analysées.