UFR de Physique

Propositions de stages en laboratoire -- M2

Les offres sont actualisées en mai. Par exemple, les offres de stages pour l'année universitaire 2015-2016 seront mises en place en mai 2015, les offres de stages pour l'année universitaire 2016-2017 seront mises en place pour en mai 2016, etc.

Spectroscopie de molécules d'intérêt atmosphérique, l'ammoniac NH3 et ses substituts deutérés NH2D, ND2H, ND3: expérience et analyse spectroscopique.

  • Option Lumière-Matière, Générique du parcours Lumière-Matière
  • Laboratoire: Laboratoire de Physique des Lasers, Atomes et Molécules (PhLAM)
  • Responsable du stage: Patrice CACCIANI (Patrice.Cacciani@univ-lille1.fr, 03 20 33 64 59)
  • Co-responsable(s): Jean COSLEOU
  • Mots clés: ammoniac, polluant, spectroscopie, détection trace
  • Fiche complète en PDF : Fiche complète en PDF
          La molécule d’ammoniac est une molécule d’intérêt atmosphérique qui agit comme précurseur dans la formation de particules fines dites secondaires. Ces particules ne sont pas émises directement sont la combinaison dans l’atmosphère de différents polluants.

Une part importante des particules fines observées au printemps sont constituées de nitrate d’ammonium (NH4/NO3) formé par la combinaison de l’ammoniac (NH3) (activités agricoles, épandages d’engrais minéraux et organiques) et de l’acide nitrique (HNO3) (trafic routier). Il est donc important de mesurer l’ammoniac. Cette molécule possède une bande d’absorption dans le domaine infrarouge (6300-7000 cm-1) accessible par des sources lasers de type telecom. Nous étudions cette molécule par deux techniques, une technique d’absorption directe dans une cellule multi-passage de type Herriot, et par un dispositif CRDS (Cavity Ring Down Spectroscopy) qui pourrait permettre une mesure de la molécule à très faible concentration. D’autre part, nous menons une étude de la variation du spectre en fonction de la température qui apporte une information importante sur les transitions observées à savoir leur niveau de départ. Couplé à des calculs théoriques, ces informations permettent de comprendre quels états excités sont impliqués dans cette bande d’absorption. Le stage portera à la fois sur l’aspect expérimental et sur l’analyse des signaux enregistrés. Ces études sont soutenues par le CPER CLIMIBIO. L’étude des substituts deutérées de la molécule NH2D, ND2H, ND3 a été entreprise pour son intérêt spectroscopique et pour comprendre comment s’effectuent les échanges hydrogène -deutérium.