Université Lille1

UFR de Physique

Propositions de stages en laboratoire -- M2

Les offres sont actualisés pour le 15 Mai. Par exemple, les offres de stages pour l'année universitaire 2011-2012 seront mise en place pour le 15 Mai 2011, les offres de stages pour l'année universitaire 2012-2013 seront mise en place pour le 15 Mai 2012, etc.

Elaboration et propriétés optiques et structurales de nanostructures d’oxyde de zinc

  • Spécialité: Matériaux
  • Laboratoire: Unité Matériaux et Transformations (UMET)
  • Responsable du stage: Sieber Brigitte (brigitte.Sieber@univ-lille1.fr , 03-20-43-71-42)
  • Co-responsable(s): Boukherroub Rabah
  • Mots clés: élaboration - nanofils – ZnO – luminescence – défauts structuraux
  • Fiche complète en PDF : Fiche complète en PDF

L’oxyde de zinc ZnO est l’un des semi-conducteurs inorganiques les plus étudiés ces dernières années. C’est un semi-conducteur à large bande interdite (3.36 eV à température ambiante) qui émet de la lumière dans la partie bleue-violette du spectre visible. Les applications de ZnO sont multiples : outre le fait qu’il peut être utilisé dans des diodes électroluminescentes (LEDs) et des lasers bleus, il est également adapté à l’élaboration de transducteurs piézoélectriques, de cellules photovoltaïques, de varistors, de composants spintroniques, de détecteurs de gaz,... De plus ZnO est un matériau biocompatible, chimiquement stable et qui ne nuit pas à l’environnement. L’élaboration de ZnO sous forme de nanostructures dans lesquelles le rapport surface/volume est très grand permet d’accéder à de nouvelles fonctionnalités comme par exemple la photodégradation, la photocatalyse, etc ….

Le stage que nous proposons consiste à élaborer de telles nanostructures puis de caractériser leurs propriétés optiques et structurales afin, à terme, de les optimiser. Nous nous attacherons dans un premier temps à comprendre les différentes étapes de leur croissance lorsqu’elles sont élaborées sur substrat verre et/ou quartz.

Le stage est tout d’abord expérimental. Les nanostructures seront élaborées à l’Institut de Recherche Interdisciplinaire (IRI) et les caractérisations optiques et structurales se feront à l’UMET. Ces dernières utiliseront les microscopes électroniques du laboratoire, à savoir le microscope électronique à balayage en mode cathodoluminescence (MEB-CL) et le microscope électronique en transmission (MET). Lorsque cela sera nécessaire, nous utiliserons également les méthodes de caractérisation disponibles dans la fédération Chevreul, telles l’XPS, la diffraction X et le micro-Raman.