UFR de Physique

Propositions de stages en laboratoire -- M2

Les offres sont actualisées en mai. Par exemple, les offres de stages pour l'année universitaire 2015-2016 seront mises en place en mai 2015, les offres de stages pour l'année universitaire 2016-2017 seront mises en place pour en mai 2016, etc.

MMT_Caractérisation Physique d’Alliages Pharmaceutiques Amorphes

  • Option Structure et Propriétés de la Matière Condensée, Générique du parcours Structure et Propriétés de la Matière Condensée
  • Laboratoire: Unité Matériaux et Transformations (UMET)
  • Responsable du stage: Willart J.F. (Jean-Francois.Willart@univ-lille1.fr, 03.20.43.68.34)
  • Mots clés: Alliages pharmaceutiques, état amorphe, calorimétrie, diffraction des rayons X, solubilité, démixtion, cristallisation
  • Fiche complète en PDF : Fiche complète en PDF

Les médicaments actuels sont le plus souvent formulés à l’état cristallin pour garantir leur stabilité physique au stockage. Cependant leur formulation sous forme d’alliages moléculaires amorphes impliquant des principes actifs et des excipients polymériques semble de plus en plus attractive. Ce type de formulation présente en effet deux avantages majeurs : (i) la dispersion moléculaire du principe actif dans le polymère améliore considérablement ses propriétés de dissolution dans les fluides du corps humain, et donc son efficacité thérapeutique. (ii) Le polymère permet de garantir la stabilité physique du médicament en empêchant la recristallisation du principe actif.

L’objectif du stage est de déterminer les courbes de solubilité de principes actifs pharmaceutiques dans des excipients polymériques. Ces courbes permettent d’optimiser les formulations en donnant la quantité maximale de principe actif qui peut être dispersée dans un polymère sans risque de démixtion et de recristallisation ultérieure.

Les composés seront des principes actifs pharmaceutiques (de type paracétamol, simvastatine…) et des polymères biocompatibles (de type PVP, PLGA…). Les investigations seront principalement menées par diffraction des rayons X et par analyse enthalpique différentielle. Les alliages moléculaires seront produits par atomisation, lyophilisation ou encore directement à l'état solide par co-broyage à haute énergie des composés individuels.