UFR de Physique

Propositions de stages en laboratoire -- M2

Les offres sont actualisées en mai. Par exemple, les offres de stages pour l'année universitaire 2015-2016 seront mises en place en mai 2015, les offres de stages pour l'année universitaire 2016-2017 seront mises en place pour en mai 2016, etc.

MPGM_Modélisation du système NiCr par calculs « ab initio »

  • Option Structure et Propriétés de la Matière Condensée, Générique du parcours Structure et Propriétés de la Matière Condensée
  • Laboratoire: Unité Matériaux et Transformations (UMET)
  • Responsable du stage: Becquart Charlotte (charlotte.becquart@univ-lille1.fr, 03 20 43 49 44)
  • Co-responsable(s): C. Domain (EDF)
  • Mots clés: modélisation, calculs « ab initio », simulation atomique, vieillissement des matériaux
  • Fiche complète en PDF : Fiche complète en PDF

Les alliages à base de nickel chrome sont utilisés pour les tubes des générateurs de vapeur des centrales nucléaires et constituent également un alliage modèle simple des aciers austénitiques utilisés dans les centrales nucléaires actuelles ou les centrales de 4eme génération. En service, des phases ordonnées pourraient se former au bout d’un temps très long et il est important de comprendre les mécanismes responsables de ce vieillissement et évaluer la cinétique de formation de ces phases. Le but de ce travail est d’obtenir les données pertinentes qui permettront de modéliser à l’échelle atomique (par Monte Carlo cinétique) l’évolution de la microstructure de ces alliages. Pour cela, on fera appel aux calculs « ab initio », méthode la plus précise à l’échelle atomique, pour investiguer la stabilité des phases ordonnées ou non en présence de lacunes. On déterminera en particulier l’énergie de migration de la lacune en fonction de son environnement. Enfin, on étudiera l’impact de la présence de fer sur les données obtenues.

Ce travail s’inscrit dans un projet de collaboration avec EDF sur la modélisation des matériaux des centrales nucléaires, ainsi qu’avec le CEA dans le cadre d’un projet européen JPNM (matériaux pour les centrales de 4ème génération) sur la modélisation à long terme des aciers austénitiques. Il s’effectuera au sein de l’équipe simulation de l’Unité Matériaux et Transformations (UMET).



Ce sujet, interdisciplinaire, s’adresse aux étudiants motivés par la simulation numérique des matériaux (échelle atomique et mésoscopique). La connaissance de linux est indispensable, des notions de programmation sont bienvenues.