UFR de Physique

Propositions de stages en laboratoire -- M2

Les offres sont actualisées en mai. Par exemple, les offres de stages pour l'année universitaire 2015-2016 seront mises en place en mai 2015, les offres de stages pour l'année universitaire 2016-2017 seront mises en place pour en mai 2016, etc.

MIN_Cartographie de phase et d’orientation en MET : application à des échantillons météoritiques martiens

  • Option Structure et Propriétés de la Matière Condensée, Générique du parcours Structure et Propriétés de la Matière Condensée
  • Laboratoire: Unité Matériaux et Transformations (UMET)
  • Responsable du stage: Jacob Damien (damien.jacob@univ-lille1.fr, 03 20 43 47 78)
  • Co-responsable(s): Hugues Leroux, Maya Marinova (UMET)
  • Mots clés: MET, échantillons météoritiques martiens, caractérisation microstructurale.
  • Fiche complète en PDF : Fiche complète en PDF

Une partie de l’activité de l’équipe Physique des Minéraux de l’UMET porte sur la caractérisation par microscopie électronique en transmission (MET) de la microstructure d’échantillons météoritiques. Il s’agit, à partir de l’étude à l’échelle nanométrique de l’organisation et de la composition des phases cristallines en présence (pyroxènes, olivines, spinelles…), de renseigner sur les conditions physiques ayant prévalu à la formation des échantillons récoltés. La MET est un outil puissant de caractérisation microstructurale des matériaux. Elle permet de coupler à une échelle nanométrique l’imagerie, l’analyse chimique, et la caractérisation structurale des phases présentes et de leurs défauts. Depuis peu, nos microscopes sont équipés d’un dispositif permettant de réaliser des cartographies de phase et d’orientation avec une résolution bien inférieure à celle qui peut être obtenue de façon courante dans un microscope électronique à balayage (technique « EBSD »). Ces cartographies permettent de mettre en évidence les relations structurales entre les phases en présence et de remonter ainsi plus directement à leurs conditions de formation et/ou d’évolution sous l’effet de contraintes extérieures de nature mécanique, thermique ou chimique. Dans ce cadre, l’étude portera sur l’application de cette nouvelle méthode de caractérisation à l’étude d’échantillons météoritiques en provenance de Mars. Ces échantillons, encore peu étudiés jusqu’ici, présentent un caractère original associé à leur nature « sédimentaire » pouvant témoigner de l’évolution des roches martiennes en présence d’eau liquide. L’apport de la cartographie de phase et d’orientation sur ce type d’échantillons précieux constituera une contribution originale dans le domaine de l’astrominéralogie.